moocmooc

Partage de projets

La tâche complexe pour acquérir des compétences

4 Commentaires

« Aider les jeunes à formuler des questions plutôt que de les endiguer dans des réponses toutes faites. » A Roux

Dans un article de septembre, André Roux propose de coupler la pédagogie inversée (voir le diaporama d’une conférence de Marcel Lebrun) et l’apprentissage par enquête (présenté par Caroline Ladage et Yves Chevallard … à décoder !) pour favoriser l’engagement des apprenants dans la tâche complexe.

« La tâche complexe est une tâche mobilisant des ressources internes (culture, capacités, connaissances, vécu…) et externes (aides méthodologiques, protocoles, fiches techniques, ressources documentaires…). » Groupe de travail de la DGESCO

Elle permet de mettre en œuvre des compétences (les fameuses compétences du socle commun, entre autres …)

Elle propose aux apprenants, « dans le cadre d’une situation concrète et nouvelle,

  • une consigne globale et précise: ce qu’ils doivent faire et ce qu’ils  doivent produire sans indiquer comment s’y prendre.
  • des ressources  externes (internet, documents « papier », observations microscopiques , terrain…)
  • des aides pour ceux qui n’y parviennent pas (aides méthodologiques, cognitives, procédurales). »

 

Et maintenant, on joue :

  • la consigne serait de constituer votre EPA
  • vous trouverez des ressources … sur Internet (n’y trouve-t-on pas tout pour apprendre ?)
  • et oui, vous serez aidés : par des MOOCkitos !

Des « facilitateurs » vous proposeront des « cours » à consulter, et des temps de regroupement pour poser vos questions. (Mais pas de présentiel, sauf pour quelques citadins qui auront pris l’initiative de se retrouver.)

Vous vous êtes reconnus, ITyPAiennes et ITyPAiens ? Hou là là, toutes ces compétences acquises ! Au fait, lesquelles ? J’ai une petite idée, mais plus tard …

Publicités

Auteur : fsarto

Professeur en collège et formatrice TICE.

4 réflexions sur “La tâche complexe pour acquérir des compétences

  1. J’étais plutôt parti sur la démarche d’investigation (je cherche encore …) mais ce couplage entre classe inversée et enquête me plaît beaucoup. Je vais faire un petit détour informatif.
    Quand à l’ITyPA, jouer le jeu doit sensiblement ressembler à ta description. Bonne continuation

    • Eric,
      La démarche d’investigation, on connaît bien (enfin, on devrait !) : elle est inscrite dans nos programmes … en bref :
      Déroulement d’une démarche d’investigation = situation déclenchante (petite histoire marquante, si possible contraire aux représentations que les apprenants peuvent avoir) = le prof ; problème posé (posant les fameux « obstacles » chers au constructivisme) = les élèves avec le prof ; investigations = les élèves ; confrontations de propositions argumentées = les élèves ; synthèse = les élèves + le prof. Avec des activités d’investigation de nature différente : observation du réel sur site, recherches documentaires, expérimentations (sur du réel ou sur des maquettes ou sur du virtuel).
      Des détails et des exemples pour la technologie sur le site de l’académie de Versailles (il y a plein de propositions, celle-ci me semble claire et assez complète). http://www.technologie.ac-versailles.fr/IMG/pdf/demarche_investigation.pdf
      Bonne investigation 🙂

  2. Pingback: Question de compétences « moocmooc

  3. Pingback: Parcours numériques d’apprentissage | moocmooc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s