moocmooc

Partage de projets

Ma veille sur Internet

Poster un commentaire

J’ai commencé doucement sur la messagerie avec des listes de diffusion (le café pédagogique, notamment, et puis ce qui est maintenant l’ifé – jamais déçue … et Thot cursus, l’abondance déjà).

Toujours via la messagerie, je me suis inscrite à quelques listes de discussion professionnelles – l’interaction est très rassurante ! Et il a fallu rapidement que de trouve un outil pour compiler les pépites qui m’arrivaient : les favoris devenaient obèses et trop difficiles à structurer.

J’ai ouvert un compte Delicious – c’est arrivé comme ça, suite à un cours théorique sur le langage XML et ses applications. Rapidement, j’ai adopté la bête, fait de la curation avant la mode, préparé des tutoriels en français (et même proposé mes services quand Yahoo a racheté l’engin – mais ils n’ont pas voulu de ma traduction en français …)

Dans la foulée, j’ai testé les abonnements à des flux RSS (plus efficaces pour moi dans le logiciel de messagerie que dans le navigateur … question de pratiques !) et une alerte Google, récupérée dans la messagerie aussi.

Parce que c’était plus « joli », m’a-t-on assuré, j’ai adopté Netvibes pour la curation – j’ai plein de comptes sur des thèmes différents.

Et comme beaucoup d’entre vous, je fais un tour régulier sur Pearltrees,  Scoop.It et autre Twitter …

Mais que de temps y consacrer ! (chance, je suis un peu insomniaque … :-))

Alors mes arguments en faveur de Delicious (ou Diigo – j’ai d’ailleurs « cloné » le compte delicious sur diigo en cas de soucis) :

  • boutons installés sur le navigateur, cueillette facile
  • système de tags ; le classement est efficace (pour celui qui choisit les mots-clé !) et retrouver la ressource est aisé
  • possibilité de commenter : j’essaie a minima de préciser l’auteur de la ressource
  • mise en ligne : avoir ses signets n’importe où … indispensable, aujourd’hui !
  • pouvoir partager – ponctuellement intéressant etla partie privée est « rassurante »
  • il y a longtemps que je ne regarde plus les comptes des autres à partir d’un tag, mais au début, je l’ai fait assez souvent, et c’était très instructif !

Au final, je travaille essentiellement avec la messagerie – qu’il a fallu patiemment organiser (merci Thunderbird) avec des règles de messages et stratégies pour laisser 15 jours ou 3 semaines les messages sur les serveurs. (Une installation par appareil + un Thunderbird portable sur mon disque dur externe)

et le navigateur avec Delicious et ScoopIt insérés dans les boutons.

Publicités

Auteur : fsarto

Professeur en collège et formatrice TICE.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s